Avec la classe d’Hélène, nous sommes allés lundi 18 mars au domaine de Kerguehenec à Bignan. Là-bas, nous avons retrouvé les élèves de cycle 1 et de cycle 2 des écoles de Loyat et Campénéac.

Dans le parc, au milieu des sculptures monumentales, les enfants ont observé les œuvres et parcouru les sentiers. Ils étaient en équipe pour résoudre des énigmes mettant en scène les travaux des artistes.

Voici leurs impressions :

« Hier, on a pris le bus. Dans le parc, on s’est placé dans les cerceaux. On a fabriqué de la potion magique pour la fée. On a réussi à ne pas réveiller l’ogre et à retrouver la cape et la princesse. » Emma

« On a retrouvé couronne de la princesse. Peut-être qu’il y avait l’ogre dans le trou de la terre. Je n’ai pas vu l’ogre ouvir sa porte. J’ai bien aimé les scupltures. » Edwin

« J’ai bien aimé les ailes bleues et les ailes grises qui étaient dans le bois. On a vu la porte blanche. » Calvin

« Après le pique-nique, il a plu. On est allé dans un abris puis on a fait le coloriage du papillon avec des pastels. Puis on a repris le bus. Et on est rentré à l’école. » Paulin

« Les craies étaient très fragiles et il ne fallait pas les casser. J’ai fait très attention. C’était long pendant le trajet aller. Au retour, j’ai dormi sur le manteau de maman. » Violette

« On s’est promené dans la forêt. Il y avait un château.  » Kélïa


« Il y avait une fée dans le bois, il fallait retrouver ses ailes qui étaient décrochées. Après, on a colorié un papillon. » Hugo

« A Kerguehennec, j’ai vu dans le trou du chaudron qu’il y avait des feuilles. J’ai vu la robe de la princesse et sa couronne. Par moment je me suis sentie fatiguée. » Mona

« J’avais vu la couronne et la robe de la princesse. J’ai entendu que l’ogre ronflait. J’avais peur de l’ogre et Charlotte m’a protégée. J’avais entendu que l’ogre avait ouvert la poignée de la porte. » Anouk